LES NATIONS UNIES DISTRIBUENT DES RATIONS AUX ÉLÈVES DE L’ECOLE IMBIMI, DISTRICT D’IGNIE

Des élèves de l’école Imbimi, district d’Ignié, ont reçu des rations sèches de vivres dans le cadre des distributions remplaçant les cantines scolaires du PAM destinées à 61 000 élèves congolais. Etaient présents: le Ministre de l’Enseignement Primaire et Secondaire, chargé de l’Alphabétisation, le Coordonnateur Résident des Nations Unies, la Représentante de l’UNICEF et le Représentant du PAM.

COUP DE PROJECTEUR SUR LA MANIÈRE INSPIRANTE DONT LES FEMMES LEADERS DIRIGENT LA RÉPONSE À LA CRISE HUMAINE PROVOQUÉE PAR COVID-19
La manifestation spéciale « Rise for All » rassemble des femmes de différents secteurs pour mettre
l’accent sur leur leadership de première ligne dans le relèvement post-Covid-19 en mieux
New York, 13 juillet 2020 – Des femmes leader de différents secteurs prendront la parole lors d’une
manifestation spéciale organisée par la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Mme Amina
Mohammed, le mardi 14 juillet (8 h 00 – 10 h 30 HAE) pour mettre en exergue le leadership de première
ligne dans la réponse à COVID-19, un leadership qui inspire l’action pour en émerger plus forts
ensembles.
Dans le cadre de la Décennie d’action pour atteindre les objectifs de développement durable – la feuille
de route pour un monde plus sain, plus équitable et plus pacifique – cette manifestation interactive, qui
est soutenue par le Bureau des Nations Unies pour les partenariats, rassemble des femmes influentes
pour montrer comment leur leadership façonne la réponse à COVID -19 et les efforts pour mieux s’en
relever. Du niveau local au niveau mondial, Women Rise for All met l’accent sur un leadership inspirant
et sur comment faire face aux problèmes critiques que connait notre monde en ce moment.
Parmi les participants figurent la Présidente de la Suisse, la Premier Ministre de la Barbade et la
première femme élue présidente en Afrique, l’ancienne présidente du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf. Le
discours d’ouverture sera prononcé par Graça Machel, Championne des Objectifs de développement
durable.
Les autres conférencières incluent Leymah Gbowee, Lauréate du prix Nobel de la paix; les Championnes
des Objectifs de développement durable, Dia Mirza et Alaa Murabit; Bola Adesola, Vice-présidente pour
l’Afrique de Standard Chartered Bank Group; Muniba Mazari, Ambassadrice nationale d’ONU Femmes,
Pakistan; KK Shailaja, Ministre d’État à la santé et à la justice sociale de Kerala en Inde; Bonnie Henry,
Administratrice provinciale de la santé pour la Colombie-Britannique, Canada; Mariana Mazzucato,
Professeure en économie de l’innovation et de la valeur publique, University College London; Natasha
Wang Mwansa, Directrice exécutive et fondatrice de la Fondation Natasha Mwansa; Jennifer Cassidy,
chargée de cours à l’Université d’Oxford et membre fondatrice du Oxford Digital Diplomacy Research
Group; Joyce Mendez, Directrice générale et cofondatrice d’ENERLAM et chercheuse à l’Observatoire
latino-américain de l’énergie; Wawira Njiru, Fondatrice et Directrice exécutive de Food4Education;
Chanteuse, auteure-compositrice et actrice primée, Andra Day; les cheffes d’ONU Femmes, du
Programme des Nations Unies pour l’environnement, de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le
crime, du Pacte mondial des Nations Unies; et l’Envoyée du Secrétaire général des Nations Unies pour la
jeunesse, le tout dans le cadre d’un programme animé par l’ancienne présentatrice de CNN, Zain Verjee.
“Comme jamais auparavant dans l’histoire récente, les femmes sont en première ligne dans la réponse
au COVID-19”, a déclaré la Vice-Secrétaire générale de l’ONU. « Le moment est venu pour nous de nous
lever en tant que femmes leaders qui prennent les devants pour vaincre la pandémie et pour en sortir
plus forts. »
La manifestation spéciale mettra l’accent sur comment les femmes influentes, tant à l’échelle mondiale
que locale, sont en train de gagner la lutte contre COVID-19 sur les fronts sanitaire et socio-économique,
et pourquoi un leadership intergénérationnel est nécessaire plus que jamais, en mettant en avant les
actions transformatrices inspirantes qui visent à promouvoir la viabilité et l’inclusion.
Women Rise for All a été lancé le 27 avril pour soutenir l’appel du Secrétaire général des Nations Unies
à la solidarité et à une action urgente en réponse aux impacts socio-économiques de COVID-19. En tant
qu’effort de plaidoyer mondial pour sauver des vies et protéger les moyens de subsistance, Rise for All
exhorte les dirigeants de tous les pays et de tous les secteurs, à faire face à la crise humaine de la
pandémie et à soutenir le Fonds des Nations Unies pour l’action face à la COVID-19 et pour le
relèvement, un mécanisme inter-agences conçu pour aider les pays et les personnes les plus touchés par
les difficultés économiques et les bouleversements sociaux causés par la pandémie.
L’objectif du Fonds est de mobiliser 1 milliard de dollars US au cours des neuf premiers mois, et 2
milliards de dollars US sur deux ans, pour soutenir les pays à revenu faible et intermédiaire, y compris
les petits États insulaires en développement et les groupes vulnérables tels que les femmes et les
enfants qui sont disproportionnellement touchés par les impacts socio-économiques de la pandémie.
Pour plus d’informations, y compris la liste complète des femmes leaders qui font partie de l’initiative Rise for All, veuillez consulter : www.un.org/riseforall

 

 

 

LES NATIONS UNIES ASSISTENT EN ALIMENTATION 7000 MÉNAGES VULNÉRABLES A BRAZZAVILLE PAR TRANSFERT MONETAIRE

Lancement du programme d’assistance alimentaire par transferts monétaires pour 7000 ménages vulnérables (34000 personnes) à Brazzaville. Ce programme conjointement appuyé par le PAM et le PNUD à hauteur de 450 millions F CFA, vise à atténuer les effets sociaux du COVID 19. Etaient présents, Ministre des Affaires sociales, le Coordonnateur Résident des Nations Unies, les Représentants du PAM et du PNUD

DON DE 85 MACHINES A COUDRE DES NATIONS UNIES AU MINISTÈRE DE LA SANTE ET DE LA PROMOTION DE LA FEMME

[#COVID19 B/ville, 4 juin 2020] : Remise dans le cadre de la lutte contre la pandémie d’un don de 85 machines à coudre, ciseaux et autres matériels par la Représentation de l’OMS au Congo au Ministère de la santé et de la promotion de la femme, pour servir à la confection des bavettes et masques locaux. M. Chris Mburu, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Congo a symboliquement remis le don à Mme la ministre J. Lydia Mikolo en présence du Représentant de l’OMS au Congo, Dr Lucien Manga et autres personnalités du MSPPFIFD à la Maison de la Femme./-

LUUTE CONTRE CORONAVIRUS, LE COORDONNATEUR RÉSIDENT DU SNU REMET DES SOLUTIONS DIGITALES AU MINISTRE DE L’ECONOMIE NUMÉRIQUE

Appui au Gouvernement dans la riposte au #COVID19 et ses efforts pour garantir la continuité du service public. Au nom du Système des Nations Unies, le Coordonnateur Résident, M. Chris Mburu remet à M. Leon Juste Ibombo, Ministre de l’Economie numérique un échantillon de solutions digitales offertes par le PNUD et l’UNFPA en présence de la Ministre de la Santé et de la Population.
Ces agences ont développé des solutions digitales innovantes pour renforcer le système d’informations et de sensibilisation d’une part et d’autre part, de renforcer la production, le traitement, l’analyse, la dissémination de données pour accompagner la réponse au COVID.19.
Le Système des Nations Unies au Congo, conformément à l’engagement du Secrétaire Général des Nations Unies est aussi en train d’accompagner le Congo dans l’évaluation des impacts socio-économiques de la pandémie du COVID.19 et le développement d’un plan national de relèvement du Congo

 

 

 

 

LE RC ET LE REPRÉSENTANT DU PNUD ECHANGE AVEC LE PREMIER MINISTRE

Le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, Chris Mburu, et le Représentant Résident du PNUD, Maleye Diop ont été reçus par le Premier Ministre, Clément Mouamba le 23 juin dernier.Au menu des échanges, entre autres, soutien aux actions du Gouvernement en riposte à la COVID19, information sur les réalisations du PNUD dont les laboratoires d’accélération. le Premier Ministre a apprécié le soutien des Nations Unies.

Le RC et le Représentant du PNUD reçu par le Premier ministre

Commémoration du 75eme anniversaire de la charte des Nations Unies

27 juin

Le 75ème anniversaire de la signature de la Charte des Nations Unies a donné lieu, le 26 Juin 2020 à Brazzaville, à une rencontre interactive entre les jeunes et les cadres du système échangeant sur l’acte fondateur de l’organisation et sur le besoin de solidarité internationale, à un moment où le monde est en proie à de profonds bouleversements accentués par la crise de la COVID19.

La Charte des Nations Unies, aussi appelé Charte de Saint-Francisco (du nom de la ville ou elle a été adoptée) est le traité qui définit les buts et les principes des Nations Unies ainsi que la composition, la mission et les pouvoirs de ses organes exécutifs. Elle a été adoptée, le 26 juin 1945, il y’a de cela 75 ans, afin d’établir une organisation internationale, désormais appelé Organisations des Nations Unies ( ONU), dont le but serait de maintenir la paix dans le monde Partant de cette volonté, l’ONU incarne encore aujourd’hui des valeurs telles que l’esprit de coopération, le respect de la diversité, la promotion d’idées nouvelles et de solutions novatrices pour un développement durable et inclusif, le respect de la dignité de chacun, notamment dans le cadre du renforcement de l’amitié entre les peuples.

L’activité de ce jour, organisée par le système des Nations Unies sous l’égide du Coordonnateur Résident, célèbre le 75e anniversaire de l’adoption de cette Charte. Cette activité a permis aux participants d’échanger sur l’action des Nations Unies dans le monde et au Congo et sur le futur qu’ils voudraient de cette institution dans 25 ans lorsqu’elle aura 100 ans.

Les 50 participants retenus ont répondu au sondage ONU75. Celui-ci a été initié en janvier 2020 lors du lancement par le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, de la campagne ONU 75 pour recueillir l’opinion de tous les citoyens du monde, notamment des jeunes et des catégories les plus vulnérables et leurs priorités communes sur l’avenir de l’Institution

Respect des mesures de prévention à la COVID 19 oblige, les participants ont été pourvus en masques et gel pour lavage de mains par le Bureau de l’OMS au Congo