A’Salfo du Groupe Magic System Plaide en Faveur de la Jeunesse

Conférence de presse: Mme Santana, Représentante de         l'UNESCO  et A'Salfo assis (de g. à d.),  et M. Mihindou de l'UNIC (debout).

Conférence de presse: Mme Santana, Représentante de l’UNESCO et A’Salfo assis (de g. à d.), et M. Mihindou de l’UNIC (debout).

Brazzaville, le 16 Février 2015 – Salif Traoré dit A’Salfo, le leader du Groupe Magic System et Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO a plaidé en faveur d’une jeunesse africaine « éduquée, formée, qui se prend en main », au cours d’une conférence de presse, tenue lundi 16 février 2015 au Centre d’Information des Nations Unies de Brazzaville, au terme du festival de musique dont il était l’invité.

Plus connu sous le nom de « Premier Gaou », du titre de l’œuvre qui l’a propulsé sur la scène musicale internationale, l’Ambassadeur de bonne volonté, s’est félicité de ce que la jeunesse soit au cœur des programmes politiques en Afrique. De ce fait, il a souligné la nécessité de « donner l’occasion de travailler aux jeunes (…) d’occuper la jeunesse ». Car, « une jeunesse désœuvrée et sans emploi est manipulable », a-t-il affirmé. Il a exhorté les jeunes à garder d’espoir, de « croire en soi et en son avenir ».

Se fondant sur le leit motiv de l’UNESCO, « construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes », A’Salfo a déclaré : « Il est utile de rappeler que le Congo s’approche d’une échéance électorale et dans tous les pays du monde, à l’approche de telles échéances, les populations sont tendues. Et c’est notre mission à l’UNESCO de pouvoir lancer ce message d’apaisement et de cohésion et de parler des valeurs du vivre ensemble ».

Les jeux africains prévus en Septembre prochain à Brazzaville offrent une opportunité de donner la chance non seulement au sport mais aussi à la culture, a –t-il dit.

Journalistes présents.

Journalistes présents.

Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour l’Alphabétisation et la Culture de paix depuis 2008, Salif Traoré estime que cette charge bénévole constitue un appel à la responsabilité. A cet égard, il a construit des écoles sur ses droits d’auteur. Initiateurs du rythme Zouglou, A’Salfo et le Groupe Magic System ont seize disques d’or et seize de platine à leur palmarès./-