Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO à Brazzaville

Brazzaville – De passage à Brazzaville pour Kinshasa où elle a représenté le Secrétaire Général des Nations Unies au 14è sommet de la francophonie, Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, a rencontré Mme Antoinette Sassou Nguesso, épouse du Chef de l’Etat.

Mme Bokova debout s'adressant au corps diplomatique

Mme Bokova debout s’adressant au corps diplomatique

L’on se rappelle que les deux femmes ont lancé une campagne d’information et de sensibilisation sur la drépanocytose dans les milieux scolaires de la capitale congolaise en janvier 2011. Au cours d’un dîner avec les membres du corps diplomatique et les représentants des Agences du Système des Nations Unies, Mme Bokova a félicité le Congo pour avoir réussi à faire inscrire le parc Nouabale Ndoki, dans le département de la Sangha, comme patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette inscription ouvre de nouvelles perspectives dans l’écotourisme pour le Congo, a-t-elle dit. Elle va permettre de mieux intégrer le pays aux réseaux d’échanges internationaux et de recherche scientifique. Elle s’est dite déterminée à renforcer l’action de l’UNESCO pour l’Afrique et auprès de la République du Congo. Etaient, entre autres, présents, le Ministre de la recherche scientifique et le Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique.