CELEBRATION DE LA JOURNEE DE L’ONU

A l’occasion du 75e Anniversaire de la journée de  l’ONU  2020, le systèmes des Nations Unies au Congo a organisée une cérémonie virtuelle co-présidée par son excellence  Jean Claude NGAKOSSO, Ministre des Affaires Etrangers et le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Chris MBURU. Ont prit part a la cérémonie virtuelle: le Corps Diplomatique, les Chefs d’Agences de l’ONU Congo et les journalistes des Medias audiovisuelles, la presse écrite et en ligne.

LA JOURNEE MONDIALE DE L’AGRICULTURE

A l’occasion de la célébration de la journée Mondiale de l’Agriculture, le Coordonnateur Résident, Christ MBURU et le Ministre Henry DJOMBO, ont remis ensemble les matériels de travail aux producteurs. Au menu de la cérémonie, il Ya eu la remise de matériels, visite de l’exposition des produits maraichers et agricoles transformés et le Coordonnateur Résident a délivrer le message du Secrétaire General de l’ONU.

REMISE DU MATERIEL ET DE SEMENCES AUX FEMMES DE GOMA TSE TSE

Le Coordonnateur des Nations Unies au Congo, Chris Mburu et la Ministre chargée  de l’intégration de la femme  au développement Jacqueline Lydia MIKOLO ont    remis le 15 Octobre aux groupements de femmes de  Goma Tsé-Tsé du matériel et des semences pour leurs activités perturbées a cause de la crise sanitaire du coronavirus. Ce projet est financé par le Japon et mise en place par le PNUD Congo.

 

Inondations au nord Congo : Les Agences des Nations unies vont appuyer le gouvernement

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Inondations au nord Congo : Les Agences des Nations unies vont appuyer le gouvernement

Liranga, vendredi 9 octobre 2020. Suite aux inondations précoces au nord du pays, Madame Antoinette Dinga-Dzondo, Ministre des Affaires Sociales et de l’Action Humanitaire a conduit une mission conjointe Gouvernement/Système des Nations Unies dans le district de Liranga, département de la Likouala, en vue d’une évaluation rapide de la situation humanitaire. Elle était accompagnée par Chris Mburu Coordonnateur Résident des Nations unies, et Jean-Martin Bauer Représentant du Programme Alimentaire Mondial.

En juillet 2020, les précipitations tombées sur la région de la Likouala étaient deux fois plus importantes que la moyenne saisonnière et le niveau des eaux de la rivière Oubangui a atteint un record de hauteur (sur la période de référence 2009-2020).

Cette situation est à l’origine de l’inondation totale et partielle de près de 73 villages situés dans les districts de Bétou, Impfondo, Epéna et Liranga, dans le département de la Likouala. A ce jour, on compte près de 46 000 personnes affectées par ces inondations : certaines d’entre elles se sont déjà réfugiées dans la forêt, d’autres dans des localités encore non touchées. On observe par ailleurs une raréfaction des produits de base sur les marchés (dû aux récoltes précoces de manioc, avant que les champs soient trop inondés) qui entraine une hausse des prix.

Ces nouvelles inondations se déclenchent alors que les populations se relèvent progressivement des impacts dévastateurs sur leurs moyens d’existence des inondations précédentes. Par ailleurs, le niveau élevé des eaux ajouté aux prévisions de précipitations supérieures à la moyenne en septembre, signifient que le bassin de l’Oubangui sera moins en mesure d’absorber les précipitations excédentaires en cas de fortes pluies aux mois d’octobre et de novembre.

C’est pourquoi les agences de Nations unies sont particulièrement inquiètes face à ce risque de vulnérabilité supplémentaire des populations de la zone à peine un an après les précédentes inondations, en période de pandémie et de présence de la maladie Ebola en RDC voisine. Elles manifestent leur souhait d’accompagner le gouvernement dans une réponse d’urgence, ainsi que dans une démarche de renforcement de la gestion des crises et de la résilience des communautés.

A Liranga, la mission conjointe a décidé de :

 

  • Intensifier la sensibilisation des populations dans les différentes localités sur les dispositions à prendre suite aux inondations
  • Prévoir et distribuer les bâches et les intrants aux populations bénéficiaires ;
  • Aménager des sites d’accueil et d’hébergement des potentiels sinistrés sans abris ;
  • Mobiliser les médicaments de première nécessité contre le paludisme, les maladies hydriques et autres produit nécessaires pour la purification de l’eau ;
  • Mobiliser une assistance en vivres et non vivres

 

Pour rappel, depuis novembre 2019, suite aux inondations dans le nord et le centre du pays, les agences du système des Nations unies ont mis leurs capacités d’intervention au service du gouvernement pour assister 130 000 personnes affectées par les inondations. Celles-ci, les plus graves depuis 1960, avaient déjà détruit maisons, biens et champs (70% des récoltes perdues selon les services techniques locaux).

 

 

Pour en savoir plus, contactez :

 

Jean Crépin PEREPERE, Attaché de Presse au Ministère des affaires sociales et de l’action humanitaire en République du Congo

Tél : +242,066157757 /055568743, Email : jperepere@gmail.com, jcperepere@affaires-sociales.gouv.cg

 

Prosper MIHINDOU NGOMA, Chargé de Bureau UNIC/Chargé de Communication RCO

Téléphone 06 674 22 57 / Email : mihindou-ngoma@un.org

 

Alice RAHMOUN, Programme Alimentaire Mondial en République du Congo

Chargée de communication

Tél : +242 06 614 77 28, Email : alice.rahmoun@wfp.org

Suivez-nous sur Twitter : @PamCongo ; @WFP_Africa ; @wfp_media