Archives de catégorie : Articles de fond

L’Action du Système des Nations Unies en République du Congo en 2016

Brazzaville, 27 Février 2017 – La contribution du Système des Nations Unies au développement de la République du Congo en 2016 était l’objet de la réunion entre le Gouvernement représenté par la Ministre du Plan et les Représentants des Agences de l’ONU conduits par le Coordonnateur Résident, le 23 Février dernier à Brazzaville.

Le Système des Nations Unies accompagne le pays dans les domaines suivants: gouvernance ; éducation ; santé, eau et assainissement ; nutrition et sécurité alimentaire ; protection sociale; environnement et développement durable. Il a, entre autres, contribué à l’équipement d’une radio citoyenne des jeunes et à la production d’émissions radio sur les valeurs de paix et du vivre ensemble. Scolarisés dans les écoles ORA (Observer, Réfléchir et Agir), les enfants autochtones ont bénéficié d’un programme de cantines scolaires dans le département de la Likouala. Le taux d’enregistrement des naissances dans la population autochtone est passé de 60% en 2015 à 100% en 2016. Les enseignants du primaire, du secondaire et du supérieur ont été formés à l’enseignement au TIC, de même que la feuille de route sur la situation de ceux du primaire et l’annuaire statistique 2015 du secteur de l’éducation ont été validés.  Le recensement général de l’agriculture a eu lieu et les premiers résultats annoncés. Les activités prévues dans le domaine de la santé ont porté notamment sur la lutte contre les épidémies, la santé de la mère et de l’enfant, la lutte contre les maladies, l’offre des soins communautaires et la gouvernance des districts, l’eau et l’assainissement.

La revue à mi-parcours de l’UNDAF conduite en 2016 a permis de mieux cerner les priorités émergentes du pays dans le contexte de développement actuel, de souligner la nécessité d’intégrer les Objectifs de Développement Durable (ODD) dans la programmation conjointe. A cet effet, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies a encouragé le Gouvernement à « assurer le leadership, s’approprier davantage la mise en œuvre des ODD » au moment où il est engagé dans un processus de réflexion pour se doter d’un nouveau PND. Les participants ont fait des recommandations pour l’année 2017 sur la mobilisation des fonds de la contrepartie nationale et l’accélération de la mise en œuvre de l’UNDAF. La coopération entre le Congo et le Système des Nations Unies procède du Plan-Cadre des Nations Unies pour l’aide au Développement (UNDAF 2014-2018), lequel est aligné sur les priorités de développement du Congo telles que formulées dans le Plan National de Développement (PND)./-

Journée Mondiale de la Radio: Remise du Matériel de la Radio des Jeunes

Brazzaville, 13 Février 2017-  La Journée Mondiale de la Radio a été marquée à Brazzaville par la remise officielle du matériel de la nouvelle radio citoyenne des jeunes en cours de création grâce au soutien de l’UNESCO, du PNUD et à un financement du gouvernement  japonais.

Le projet de radio citoyenne des jeunes en cours a déjà atteint les résultats suivants: (i) formation spécialisée et polyvalente de 15 journalistes ; (ii) acquisition de tout le matériel nécessaire ; (iii) identification du site d’implantation de la radio, l’INRAP ; et enfin (iv) octroi de la fréquence de diffusion par le Conseil supérieur de la Liberté de communication.

Un atelier de formation des jeunes futurs journalistes est en cours sur les thématiques suivantes (éducation à la citoyenneté et aux valeurs de paix, éthique et déontologie en journalisme, éducation aux droits humains et au développement durable, violences en milieu scolaire, lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent des jeunes, promotion de l’égalité des genres et lutte contre les violences basées sur le genre, entrepreneuriat juvénile, éthique et déontologie.

Plus de cent personnes ont pris part à la cérémonie parmi lesquelles la Ministre de la Jeunesse et de l’Éducation Civique, le Ministre de la Communication et des Médias, des Chefs d’Agences des Nations Unies dont le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et la Représentante de l’UNESCO./-

Les ODD à l’Ecole

Le responsable de l’UNIC pendant l’émission

Brazzaville, 21 janvier 2017 – UNIC Brazzaville a servi de cadre à l’enregistrement de « ça se passe à l’école », une émission diffusée les dimanches à 17 H sur DRTV. Le numéro était consacré aux 17 Objectifs du Développement Durable (ODD)  adoptés par les 193 États Membres des Nations Unies pour transformer le monde. L’émission, consécutive à un jeu concours sur la connaissance des Nations Unies et la promotion des Objectifs du Développement Durable (ODD) a rassemblé les deux meilleurs collèges et lycées de Brazzaville en termes de présentation de cette thématique. Le Responsable de l’UNIC s’est exprimé sur le passage des Objectifs du Millénaire pour  le Développement (OMD) aux ODD./-

Défendez les Droits de Quelqu’un Aujourd’hui

Lecture de la Déclaration universelle des droits de l’homme

Brazzaville, 10 Décembre 2016- Expositions photos, posters et documents, lecture des trente articles de la Déclaration Universelle des Droits Humains par des élèves, théâtre, tel était le programme de la Journée des Droits Humains organisée au Collège 8 Février 1968 avec l’appui du Centre d’Information des Nations Unies, le 8 décembre 2016 à Brazzaville. Le thème de la journée s’intitulait « Défendez les droits de quelqu’un aujourd’hui »

Rapatriement Volontaire ou Intégration Locale pour Les Rwandais

hcr1Brazzaville, 30 Décembre 2016 – Poursuivant la campagne de sensibilisation des réfugiés rwandais sur leur avenir en République du Congo, le Directeur du Comité National d’Assistance aux Réfugiés (CNAR), l’Ambassadeur du Rwanda et le Représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) en République du Congo, ont animé une conférence de presse conjointe, le 30 Décembre 2016 à Brazzaville. Etant donné que la cessation du statut de réfugié prend effet le 31 décembre 2017 pour les Rwandais, ils ont essentiellement rappelé les deux options offertes aux concernés: le rapatriement volontaire ou l’intégration locale.

Mission à Brazzaville du Représentant Spécial de l’ONU pour l’Afrique Centrale

M. Fall, quatrième de la gauche vers la droite, avec quelques Chefs d'Agences de l'ONU.

M. Fall, quatrième de la gauche vers la droite, avec quelques Chefs d’Agences de l’ONU.

Brazzaville, 30 Décembre 2016 – François Louncény Fall, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique Centrale a effectué une visite au Congo le 30 Décembre 2016. Cette mission est la première depuis sa prise de fonctions le 1er novembre dernier. Il a été reçu par le Président de la République qui est médiateur pour la Centrafrique. Il a également échangé avec le Corps diplomatique et les Représentants des Agences du Système des Nations Unies./-

Non Seulement Francophone, Mais Francophile Aussi, dixit Ban Ki-moon

Discours de Ban Ki-moon à la réception pour la Francophonie, 22 Septembre 2016, New York

 Je suis très touché d’être avec vous ce soir – certes pour la dernière fois en tant que Secrétaire général. Mais nulle raison cependant de faire de cette soirée un moment tristounet ou mélancolique. Bien au contraire! Célébrons ce soir avec joie et fierté, la place privilégiée qu’occupe le français dans notre illustre organisation.

Comme vous le savez bien, je terminerai mon mandat à la fin du mois de décembre. Mais je compte sur votre indulgence pour me considérer plus tard membre émérite de la Francophonie! À ce propos, l’un des plus beaux compliments que l’on m’ait fait pendant mon mandat, c’était de me dire que je ne suis pas seulement francophone, mais francophile aussi.

Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies et Michaelle Jean , Secrétaire Générale de la Francophonie, 22 septembre 2016 à New York

Ban Ki-moon, Secrétaire Général des Nations Unies et Michaelle Jean , Secrétaire Générale de la Francophonie, 22 septembre 2016 à New York

C’est vrai. J’aime le français. Il suffit de demander à mon épouse. C’est en français que je lui murmure tout bas des mots doux… et c’est en français aussi que je lui réponds un peu plus fort quand elle me demande de ranger mes affaires! Dans les deux cas, même si elle ne comprend pas tout, elle me dit qu’elle trouve la musique de cette langue très harmonieuse.

Permettez-moi à ce stade de saluer ici la présence fort appréciée de Monsieur Jean Todt, mon Envoyé spécial pour la sécurité routière, et de Madame Michelle Yeoh, Ambassadrice de Bonne volonté du PNUD. Ils font tous deux un travail formidable. Prenez rien que leurs noms: «Jean» et «Michelle», voici deux noms francophones qui vont bien ensemble.

Revenons à présent aux francophiles que nous sommes tous ici présents ce soir. Francophiles… francophiles… Je me suis demandé en venant à cette soirée comment, par analogie, faire de nous – Onusiens – des «Onuphiles» – et je ne parle pas là d’une nouvelle agence de l’ONU pour la couture [ONU + fil] !

Non, je parle bien de ce qui nous rassemble tous à la base ce soir – notre amour pour l’ONU. Je me vois déjà proposer une nouvelle entrée dans le dictionnaire français Onuphile: qui aime l’ONU». Quand je dis que je souhaite ajouter cette nouvelle entrée dans le dictionnaire de la langue française, je suis sérieux. Tellement sérieux que je me suis renseigné sur la procédure pour y arriver. Et c’est là que j’ai fait une grande découverte: la langue française a connu un grand moment cette année en février avec la mise en œuvre de la réforme de l’orthographe française.

Cela m’a tellement intéressé que j’ai voulu ce soir – et en exclusivité pour vous, chers amis – m’inspirer de la réforme de l’orthographe française pour réformer l’ONU – si, si, vous avez bien entendu. On peut réformer l’ONU, et dans cette réforme, la francophonie – par la réforme de l’orthographe française – a beaucoup à nous apprendre. Je vais vous le prouver.

Commençons par le fameux accent circonflexe. La réforme de l’orthographe a fait perdre à certains mots de la langue française leur accent circonflexe. Oui, juste comme ça.
Comme par exemple les mots «coût» et «paraître» qui s’écriront désormais sans leur petit chapeau pourtant si joli.

Voilà un exemple qui devrait plaire à nos experts onusiens de la finance puisque nous ferons dorénavant l’économie des chapeaux dans nos couts (sans accent) et paraitront (sans accent) ainsi plus légers! De même – pour se servir d’un autre rescapé: l’accent circonflexe de «même», autre ingéniosité de la réforme de l’orthographe: l’écriture de certains mots a été «simplifiée» comme par exemple, nénuphar qui s’écrit maintenant avec un “f” à la fin au lieu de “ph” (nénufar).

Pour quoi ne pas se référer aux nombreux programmes de l’ONU en finissant le mot «programme» simplement par «pam» et non plus «amme». Sacrilège! Je me rends compte que je viens d’emprunter un mot anglais! Revenons vite à la réforme de la langue française avant que je ne sois maudit – qui, soit dit en passant, pourrait être simplifié par «mo» + «di »(«modi»)!

Trêve de plaisanterie, voyons enfin ce que deviennent les traits d’union dans la réforme de l’orthographe. Eh bien, dans certains cas, la réforme a décidé de les bannir. Comme dans porte-monnaie qui s’écrit maintenant portemonnaie sans trait d’union.

Imaginez un instant que l’on fasse quelque chose de similaire avec juste le titre de l’un de nos organes à l’ONU qui s’occupe de nos finances, justement notre portemonnaie: enlevez les espaces entre les mots qui composent l’acronyme du fameux «CCQAB» [ACABQ pour nos amis anglophones que je salue quand-même au passage], soit le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires – imaginez tous ces mots attachés sans un espace entre eux, et vous verrez que tout le monde fuira pour de bon cet organe!

Siège des Nations Unies, New York

Siège des Nations Unies, New York

Et si les Nations-Unies qui s’écrivent quelques fois avec un trait d’union en français, le perdaient elles aussi le temps d’un instant, pour que les nations qui forment l’ONU se rapprochent entre elles? Alors, chers amis, au-delà de notre francophilie, nous aurons atteint notre pleine ONUphilie – marque suprême de notre amour et de notre respect à tous pour l’ONU.

À la Francophonie, à l’ONU et tous les ONUphiles!/-

Distinguer le Réfugié du Migrant Pour Mieux Partager les Responsabilités

Brazzaville, 22 Septembre 2016 – Le réfugié est tout individu qui a quitté son pays par crainte des persécutions dues à sa race, sa religion ou ses opinons politiques et ne peut y retourner  tant que ces conditions existent encore. Le migrant est une personne déplacée de son pays pour des raisons économiques.

C. M. Kouame, Représentant du HCR

C. M. Kouame, Représentant du HCR

Ce distinguo a été fait par M. Cyr Modeste Kouame, Représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) à Brazzaville qui a échangé avec les journalistes  le 22 septembre dernier à la faveur du Sommet mondial sur les réfugiés et les migrants tenu le 19 Septembre dernier à New York. A ce sujet, il a souligné que la Déclaration adoptée par les 193 États membres des Nations Unies consacre la prévention des conflits et le partage des responsabilités face à l’augmentation du nombre des réfugiés et des personnes déplacées dans le monde.

La République du Congo accueille près de 55.000 réfugiés sous mandat de l’UNHCR. 28 900 viennent de la République Centrafricaine et bénéficient de l’assistance complète de l’UNHCR. Concernant les 14700 réfugiés de la République Démocratique du Congo, il est envisagé une concertation tripartite pour proposer le départ volontaire.  Quant aux 10273 réfugiés du Rwanda, la clause de cessation du statut de réfugié prendra effet au 31 décembre 2017 selon les conclusions de la tripartite Congo/Rwanda/UNHCR) tenue récemment à Brazzaville.

Face aux médias

Face aux médias

Pour M. Kouame, le rapatriement volontaire dans le pays d’origine constitue la première solution proposée aux réfugiés quand la situation dans leur pays d’origine est redevenue normale et que la clause de cessation du statut de réfugié entre e vigueur.  Ceux qui s’y refusent peuvent choisir la réinsertion dans le pays d’accueil ou  la réinstallation dans un pays tiers. Toutes ces procédures sont conduites de manière digne et honorable pour les réfugiés./-

71è Session de l’Assemblée Générale de l’ONU: Briefing sur l’Ordre du Jour

Le Directeur du Système des Nations Unies au Ministère des Affaires Etrangères

Le Directeur du Système des Nations Unies au Ministère des Affaires Etrangères

Brazzaville, 02 Septembre 2016 – L’ordre du jour et les enjeux et de la 71è session de l’Assemblée Générale des Nations Unies qui s’ouvre le 13 septembre prochain à New York a fait l’objet d’une rencontre d’information le 2 septembre 2016.

La prochaine session abordera la question de la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) dont 2016 marque la première année. Le développement de l’Afrique, le maintien de la paix et de la sécurité internationales et la promotion des droits de l’homme, constituent, entre autres, les points inscrits à l’agenda de la session.

Invités au briefing

Invités au briefing

Initié par le Centre d’Information des Nations Unies, cet exercice, devenu une tradition, a été animé par le Directeur du Système des Nations Unies au Ministère des Affaires Etrangères. Ce dernier a dressé également une esquisse du bilan des travaux de la session en cours. Journalistes, membres de la société civile et étudiants ont activement pris part à cette activité marquée par un intéressant jeu de questions-réponses./-

354 millions de F CFA pour Assister les Populations dans le Pool

Restitution par la Ministre de l'Action Humanitaire.

Restitution par la Ministre de l’Action Humanitaire.

Brazzaville, 12 Juillet 2016 : 354 millions de F CFA (611 000 USD) sont nécessaires pour les besoins urgents des populations dans le Pool, tel est le principal résultat de la mission conjointe d’évaluation humanitaire dans cette zone présenté par le Ministère des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité et le Système des Nations Unies au Congo, le 12 juillet 2016.

Cette mission d’évaluation s’est déroulée du 7 au 11 juin 2016 pour évaluer les besoins des populations touchées par les opérations militaires qui se sont déroulées dans le département du Pool. Ces opérations sécuritaires ont occasionné une situation humanitaire localisée marquée par un mouvement des populations des zones ciblées vers d’autres localités du département du Pool ou hors de ce département. Ces populations ont abandonné derrière elles leurs moyens de subsistance et se retrouvent dans une situation de précarité qui nécessite une assistance humanitaire urgente.

Des mouvements ont été essentiellement signalés dans les districts de Kinkala (Soumouna), Mayama centre, Goma Tsé Tsé (Taba) et Vindza en direction des localités environnantes, de Brazzaville et de Pointe Noire. Les populations ont en grande majorité regagné leur domicile, sauf dans le village de Soumouna.

Invités à la cérémonie de restitution

Invités à la cérémonie de restitution

Les besoins en assistance humanitaire identifiés concernent 500 personnes du village de Soumouna encore déplacées et 1 200 personnes de Mayama retournées dans leurs habitations pillées ou détruites    ainsi que 170 ménages hôtes.  Les habitants ont besoin d’une aide urgente pour des articles ménagers essentiels, des kits dignité pour les femmes, des rations alimentaires, des habits pour les enfants et pour un appui à la reconstruction des maisons détruites ou endommagées. Il est urgent d’offrir du counseling pour les situations post-traumatiques aux personnes qui en ont besoin et de former les agents de santé pour la prise en charge psychologique des cas de violences basées sur le genre. La prévention des maladies dues aux mauvaises pratiques en matière d’eau,  d’hygiène et d’assainissement est aussi critique. Il est aussi nécessaire de préparer la prochaine rentrée scolaire de  renforcer les centres de santé concernés en personnel de santé et kits d’urgences.

A moyen terme, des missions de suivi seront nécessaires dans les secteurs tels que la santé, l’éducation, l’eau, hygiène et l’assainissement, etc, pour compléter les données et proposer des programmes afin de combler le déficit de développement qui accroit la fragilité des populations. Un effort important doit être réalisé au plus vite pour permettre aux habitants des villages touchés de reprendre dès que possible une vie normale, en sécurité et en paix./-