Tolérance Zéro l’égard des Mutilations Génitales Féminines

Brazzaville, 18 janvier 2016 – Dans la perspective de la Journée Internationale de Tolérance Zéro l’égard des Mutilations Génitales Féminines (MGF) célébrée le 6 Février de chaque année, des journalistes de la presse écrite « La Semaine Africaine »,  » Les Dépêches de Brazzaville  » et Radio MUCODEC ont participé à une vidéo conférence sur le sujet, le 18 janvier dernier à UNIC Brazzaville. Plus de 140 millions de femmes et filles sont victimes des MGF à travers le monde.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Participants à la vidéo conférence

Ce qui constitue une violation de leurs droits à la santé, au bien être et à disposer de leurs propres corps. Depuis New York, la modératrice, Nafissatou Diop, Chargée des Programmes UNFPA/UNICEF, a mis en exergue les stratégies en vue de l’éradication de ce phénomène dont les effets à court et long terme sur la santé des victimes sont d’ordre physique et psychologique et peuvent entrainer la mort.  Les MGF consistent en l’ablation partielle ou totale des parties génitales féminines extérieures pour des raisons culturelles et non médicales. Les Objectifs du Développement Durables (ODD) appellent les Etats concernés par cette pratique sociale à y mettre fin à l’horizon 2030. La vidéo conférence, initiée par le Département de l’Information de l’ONU, a mis en contact des journalistes de divers pays d’Afrique dont la République du Congo./-