La Route des Esclaves au Congo

Présentation de la carte postale l’Arche de retour.

Brazzaville, 20 avril 2018– Environ cent étudiants et élèves ont pris part à la projection de film suivi du briefing sur le projet la « route des esclaves » que le Centre d’Information des Nations Unies (UNIC Brazzaville) a organisé le 20 avril 201 pour commémorer la journée internationale en mémoire des esclaves. Les participants ont reçu une carte postale de l’« Arche de retour » produit par l’UNIC et interagi avec le conférencier.

Marche Sportive pour la Journée Mondiale de la Santé

Brazzaville, 8 avril 2018 – UNIC Brazzaville a participé à la marche sportive organisée le 8 avril 2018 à Brazzaville pour marquer la journée mondiale de la santé placée sous le thème « santé universelle pour tous et partout » et coïncidant avec le 70 anniversaire de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS). Cette marche a rassemblé environ 1000 personnes.
Au terme de cette marche, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, un des marcheurs, a publiquement instruit les Ministres des sports et de la santé d’institutionnaliser une Journée Nationale de Marche pour la Santé.
Sur le parcours de 8 km, l’on a noté la présence d’une vingtaine des membres du gouvernement, de haut-fonctionnaires, des Ambassadeurs et des représentants des agences du Système des Nations Unies, ainsi que plusieurs sportifs et citoyens. La Représentante de l’OMS a un tableau mémorandum au Premier Ministre portant sur la constitution de l’OMS./-

Pool: Plan d’Assistance Humanitaire et de Relèvement 2018

G. à d.: le Coordonnateur Résident des Nations Unies, la Ministre des Affaires sociales et le Ministre de la Communication.

Brazzaville, 16 Mars 2018 – 70,7 millions de dollars sont nécessaires pour l’assistance humanitaire et le relèvement de 114.000 personnes dans le Département du Pool. Le Gouvernement et le Système des Nations Unies l’ont annoncé le 16 Mars à Brazzaville lors du lancement du Plan de réponse humanitaire et de relèvement pour 2018 dans la zone précitée. Ce plan de réponse humanitaire et de relèvement est la poursuite du plan 2017. Il cible 64 086 personnes déplacées (dont 40 543 femmes et filles), 5 571 familles d’accueil (25 000 personnes) et 25 000 personnes résidentes (restées chez elles).
Ce plan comprend deux composantes connexes : porter l’assistance humanitaire dans les lieux de déplacement ainsi que dans les zones du Pool jusqu’alors inaccessibles, et aussi amorcer des activités de relèvement précoce pour soutenir la réintégration des personnes déplacées rentrant chez elles ainsi que celles qui sont restées chez elles.Le Plan répondra à certaines activités humanitaires importantes résiduelles telles que la sécurité alimentaire, la protection, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, la santé, la nutrition, les abris et non-vivres et l’éducation.

Corps diplomatique

Le montant à mobiliser pour les deux composantes s’élève respectivement à 47,8 millions de dollars pour le relèvement et 22,9 millions de dollars pour l’action humanitaire. Cet appui concernera d’abord, la mise en œuvre d’activités génératrices de revenus là où se trouvent les déplacés et de l’autre, la reconstruction, le rétablissement de structures de santé, d’éducation et d’agriculture pour soutenir les retours dans les lieux d’origine le moment venu.
Le plan humanitaire lancé le 18 juillet 2017 a reçu un financement total de 13 524 093 de dollars USD soit 57,06 % du montant total requis de 23 700 000 de dollars. /-

Ciné-Débat et Témoignages sur la Migration

Témoignage d’un ancien migrant.

Environ 50 étudiants ont pris part au ciné-débat sur la migration que UNIC Brazzaville a organisé le 9 mars dernier. Une vivante interaction s’est instaurée suite aux témoignages des personnes ayant vécu la migration en Afrique et en Europe. Il en ressort que la migration devrait être un choix pas une nécessité. Les migrations internationales constituent une réalité pluridimensionnelle qui a une grande importance pour le développement des pays d’origine, de transit et de destination. Les migrants peuvent contribuer de façon positive et profonde au développement économique et social de leurs sociétés d’accueil et à la création de richesses à l’échelle mondiale. Ils peuvent contribuer à remédier à certaines tendances démographiques, à la pénurie d’emplois et à d’autres problèmes que connaissent leurs sociétés d’accueil, et apporter des compétences nouvelles et un regain de dynamisme aux économies de celles-ci./-

Concours du meilleur exposé sur l’Holocauste

Exposition du Projet Papillon: la jeunesse et l’Holocauste

Brazzaville, 29 janvier 2018 – 90 élèves de neuf lycées de Brazzaville ont participé au concours inter lycées du meilleur exposé sur l’Holocauste que le Centre d’Information des Nations Unies (UNIC) a organisé pour marquer la Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste, le 29 janvier 2018.  La cérémonie de remise de prix a été marquée par le message vidéo du Secrétaire Général  de l’ONU, la présentation des exposés devant une audience de 120 personnes

Quelques jours auparavant, UNIC avait organisé la projection du documentaire « La marche vers le génocide nazi » et l’exposition « Projet Papillon » pour sensibiliser et préparer les participants à l’exercice.  Ces derniers, constitués en groupe de trois par école, ont produit des exposés qu’ils ont d’abord défendus dans leurs établissements scolaires respectifs puis à l’UNIC devant leurs collègues de différents lycées et le jury composé de quatre personnes dont  Professeur Joachim Goma-Thethet, Historien à l’Université Marien Ngouabi.

Message vidéo du Secrétaire Général de l’ONU

L’équipe du lycée commercial 1er Mai a été déclarée lauréate. Chacun des trois membres a reçu un téléphone, un calepin promotionnel des ODD et un tee-shirt, puis un certificat de participation. Les lycées Réconciliation et Agostino Neto se sont classés deuxième et troisième. UNIC a attribué un prix spécial d’encouragement, composé de mini caméras, au lycée Lumumba dont l’équipe était composée des trois filles. La Journée internationale en mémoire des victimes de l’Holocauste a été instituée par l’Assemblée générale de l’ONU pour se souvenir des 6 millions de juifs qui ont péri pendant la seconde guerre mondiale et graver dans l’esprit des générations futures les enseignements pertinents destinés à prévenir les actes de génocide, de xénophobie et d’intolérance. L’activité a été enregistrée et diffusée sur la chaine de télévision privée DRTV le 4 Février. /-

Cycle de conférences 2018: intérêt et enjeux du volontariat

Volontariat : intérêt et enjeux pour la communauté

Brazzaville, 2 Février 2018 – Dans le cadre de ses  missions, le Centre d’Information des Nations Unies (UNIC) organise deux fois dans le mois des sessions d’information sur des thématiques des Nations Unies et des questions d’intérêt. A cet égard, Mme Sika Ahawo, UNV Programme Officer, a donné une communication sur le volontariat le 2 Février dernier. L’audience était composée de plus de 50 personnes dont de jeunes diplômés d’université, étudiants et travailleurs et membres d’associations juvéniles. Une intéressante session de questions-réponses a eu lieu entre l’oratrice et les participants./-

67 Minutes au Service des Orphelins

La Journée Internationale Nelson Mandela, le 18 juillet 2017, a été une occasion pour UNIC Brazzaville et le Club de Lecture des Etudiants de consacrer un peu de leur temps au service des orphelins de l’Orphelinat Notre Dame de la Miséricorde de Moukondo.

Ils ont aidé à faire la cuisine, repeint les murs et offert aux résidents des cahiers pour la rentrée prochaine. Cette action s’inscrit dans le cadre des « 67 minutes au service de la communauté ». Cette action se réfère au 67 ans que Mandela a passé au service du public./-

Pool : 23,7 Millions de dollars pour Assister d’Urgence Humanitaire 138 000 Personnes en Détresse

Brazzaville, 17 juillet 2017  Face à une situation d’urgence humanitaire dans le département du Pool, le Gouvernement de la République du Congo, le Système des Nations Unies et 16 autres partenaires humanitaires lancent un appel de fonds de 23,7 millions de dollars pour financer un plan de réponse humanitaire afin de venir en aide à 138 000 personnes.

Les violences et l’insécurité qui secouent certains districts du département du Pool depuis avril 2016 ont des conséquences dramatiques sur la population et ont provoqué à ce jour le déplacement de près d’une personne sur trois de ce département. Une enquête sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle menée en juin 2017 auprès des personnes affectées a révélé que plus de la moitié des familles sont en situation d’insécurité alimentaire. Elles font face à de grandes difficultés d’accès à la nourriture et aux besoins élémentaires de base. Ces difficultés ont des répercussions catastrophiques : le taux de malnutrition aiguë global parmi les enfants déplacés de moins de 5 ans est de 17,3% et atteint même 20,4% dans le département de la Bouenza, dépassant le seuil d’urgence de 15% établi par l’OMS. De plus, ces chiffres laissent présager une situation encore plus grave dans certaines localités difficilement accessibles depuis juillet 2016. L’accès aux soins de santé, à l’éducation et aux produits du marché est devenu de plus en plus restreint. Les infrastructures d’accueil pour les déplacés ayant fui les zones d’insécurité sont pratiquement inexistantes, les laissant ainsi dans la détresse.

Les besoins humanitaires les plus urgents sont liés à la sécurité alimentaire et la nutrition, à l’amélioration des conditions de vie et d’hygiène et à l’accès aux services de santé de base. Les besoins en matière de protection sont nombreux : ces populations sont exposées à des attaques, des menaces, aux violences sexuelles, à la perte ou à la séparation familiale.

Le plan de réponse humanitaire vise à apporter une assistance d’urgence, à renforcer la protection et la résilience de ces hommes, ces femmes et ces enfants en danger. Il s’agit des personnes vulnérables restées dans les districts du Pool affectés, des personnes déplacées dans les zones affectées et celles ayant trouvé refuge dans les départements voisins ainsi que leurs familles d’accueil. Ce plan d’urgence humanitaire concerne les domaines de la santé ; la nutrition ; la sécurité alimentaire ; l’éducation ; la protection ; les abris ; l’eau, l’hygiène et l’assainissement ; le relèvement précoce et la coordination. Cette première planification humanitaire mettra l’accent sur la réponse d’urgence, mais aussi sur la recherche de solutions durables.

En vue de sauver des vies, les Nations Unies ont immédiatement besoin de 23,7 millions de dollars US pour continuer à fournir une assistance humanitaire d’urgence pour les six prochains mois. /-

 

Pool: Nécessité de $ 20 Millions Pour Continuer l’Assistance Humanitaire

Brazzaville, le 23 juin 2017- Les Agences des Nations Unies en République du Congo ont besoin de 20.657.345 dollars afin de continuer à fournir une assistance humanitaire et sanitaire d’urgence dans les six prochains mois aux personnes déplacées dans le Département du Pool dont le nombre a été multiplié par 6 en moins d’un an, passant de 12 986 personnes en juin 2016 à 81 000 personnes en mai 2017. Cette aide permettra d’apporter une assistance alimentaire et nutritionnelle essentielle pour réduire le risque élevé de mortalité parmi les enfants. En effet, le taux de malnutrition aiguë global parmi les enfants déplacés de moins de 5 ans est de 17,3%, dépassant le seuil d’urgence de 15% établi par l’OMS, selon les résultats alarmants d’une enquête sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle menée auprès d’une partie des déplacés du Pool publiés le 23 juin à Brazzaville par le Ministère des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité (MASAHS), le Ministère de la Santé Publique (MSP) et le Système des Nations Unies (SNU). Les résultats montrent également que 51,3% des ménages déplacés dirigés par des hommes sont affectés par l’insécurité alimentaire contre 54,4% pour les ménages déplacés dirigés par des femmes. Les ménages déplacés font face à de grandes difficultés d’accès à la nourriture et aux besoins élémentaires de base de tout genre. Cette enquête sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle auprès d’une partie des déplacés du Pool a été organisée du 11 au 18 mai 2017 par le MASAHS, le MSP et le SNU avec l’appui de l’ONG CARITAS. Elle s’est déroulée dans certaines localités accessibles du Département du Pool ainsi que dans les localités du Département voisin de la Bouenza ayant accueilli les déplacés. Parmi les déplacés de la Bouenza qui n’ont pas encore reçu d’assistance humanitaire conséquente, ce taux atteint 20,4% contre 12,8% parmi les enfants déplacés du département du Pool qui ont bénéficié d’assistance humanitaire quand bien même limitée. Dans les zones non accessibles et qui n’ont pas encore fait l’objet d’une évaluation similaire, on peut craindre que la situation alimentaire et nutritionnelle soit encore plus difficile. Le nombre de personnes déplacées ne cesse de croître et leurs conditions de vie se dégradent davantage./-

Des Idées Pour Guider l’Action des Nations Unies

Kintélé, le 15 Juin 2017- La retraite annuelle des Chefs d’Agences des Nations Unies s’est tenue du 15 au 16 juin 2017 dans la banlieue de Brazzaville. Cette rencontre a été un moment de libre réflexion et de pensée stratégique, d’échanges et de débats entre participants de manière à générer les idées conceptuelles qui guideront l’action du système des Nations Unies. A l’ordre du jour: le contexte de développement du Congo et les priorités nationales pour la réalisation des objectifs de développement durable; l’accompagnement du Système des Nations en vue de la réalisation des priorités dans un contexte ODD ; la situation humanitaire dans le département du Pool et les approches de solution ; la situation des réfugiés au nord et les approches de solutions ; la mobilisation des ressources en appui à l’action humanitaire dans le département du Pool et au nord du pays. Des échanges fructueux ont eu lieu avec la Ministre du Plan, de la Statistique et de l’intégration régionale, Mme Ingrid Olga Ebouka Babakas et la ministre des Affaires sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité, Mme Antoinette Dinga Djondo./-